Étiqueté : circulation des savoirs

Thèse de Mathias Vigouroux : La transmission et l’assimilation des savoirs médicaux liés à la pratique de l’acuponcture et de la moxibustion au Japon (via la Chine et la Corée) et en Europe à l’époque pré-moderne (XVIe siècle – XIXe siècle)

Mathias Vigouroux Thèse de doctorat soutenue le 4 décembre 2014 devant le jury composé de : M. Gérard Siary, Professeur des universités (Université Paul Valéry Montpellier III) – Pré-rapporteur Mme Catherine Jami, Directrice d’études au CNRS / EHESS – Pré-rapporteur M. Alain Briot, Médecin, Spécialiste en médecine japonaise, Ex traducteur...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search