Catégorie : Terrains du RESCOR

Suzanne Peyrard, « Pérégrination d’une doctorante à l’AKSE, Rome 2019 »

Avant cette expérience de présentation à l’AKSE (Association for Korean Studies in Europe), je me sentais peu légitime de proposer une communication pour une conférence. Étant au début de mon doctorat, je parviens à concevoir les grandes lignes de ma recherche mais elle n’est encore qu’une ébauche. Dans le monde...

Marion Delarche, « Premiers rendez-vous avec l’AKSE, Rome 2019 »

1. La préparation de l’AKSE J’ai répondu à l’appel à communication pour la 29ième conférence de l’AKSE (The Association for Korean Studies in Europe) en août 2018 avant même mon inscription officielle en doctorat en octobre 2018. L’acceptation de mon abstract (ces quelques centaines de mots qui permettent, ou non,...

Julie POUJOL, « Le rapport des Sud-Coréens à la pilosité : un terrain introductif sur ce sujet »

L’objet de la recherche de terrain que j’ai menée en juillet-août 2018 était la pilosité en Corée du Sud.  N’ayant pu correctement préparer mon terrain de recherche avant mon départ, j’ai cherché les lieux propices à la préparation (bibliothèque locale) et à la réalisation de l’enquête une fois sur place....

Nastassja Dumontet-Demarcy, « Pratique illégale et banalisation culturelle : le cas du tatouage en Corée du Sud »

Partie deux mois à Séoul pendant l’été 2018 grâce à une bourse du RESCOR, j’ai pu entreprendre, non sans appréhension, ma première enquête de terrain en  anthropologie au sujet des tatouages en Corée du Sud. J’ai finalement concentré mes recherches à la ville de Séoul uniquement, car il était trop...

Younès M’Ghari, « Les Chants des reflets de la lune sur mille fleuves : une approche textologique contrastive »

  Candidat pour une inscription en première année de doctorat à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS), j’ai bénéficié d’une bourse du RESCOR qui a été pour moi l’occasion de me consacrer pleinement à la poursuite de la préparation de mon projet d’étude doctorale sur le Wŏrinch’ŏn’gang chi...

HAN Sung hee, « Les femmes immigrées par mariage : catégorisation et conséquences »

Durant l’année universitaire 2017-2018, j’ai réalisé, dans le cadre de mon master 2 de recherche, une enquête de terrain  au  mois  d’avril  2018,  à  Séoul.  Cette  recherche  avait  pour  but d’étudier la catégorisation « des femmes immigrées par mariage » à travers les différents récits relatant le vécu et les ...

Marion DELARCHE, « Un semestre d’échange à l’Université Nationale de Séoul au département de littérature coréenne »

En août 2017, je suis partie en Corée du Sud afin d’effectuer mon second échange universitaire et de rédiger mon dernier mémoire de recherche de master. J’ai donc passé près de cinq mois à l’Université Nationale de Séoul en fréquentant les cours et les étudiants du département de littérature coréenne....

Inès Maingault, « Une enquête difficile auprès des ramasseurs informels de déchets à Séoul (avril 2017) »

Actuellement étudiante en M2 à l’EHESS dans la mention Territoires, Espaces, Sociétés, j’effectue mon travail de recherche sur les ramasseurs informels de déchets en Corée du Sud1 sous la direction de Valérie GELÉZEAU. Ce sujet est à la croisée entre les thématiques de la ville, des déchets et du travail....

Chloé Paberz, « Créer en marge : ethnographie d’un espace artistique à Yeoju, Corée du Sud »

De janvier 2017 à janvier 2018, j’ai bénéficié d’une bourse de post-doctorat du RESCOR pour travailler sur l’art contemporain sud-coréen à partir d’une enquête ethnographique1. L’essor de l’art contemporain coréen ces dernières années a donné lieu à une multiplication des expositions et des publications à ce sujet, non seulement en...

Niky Guillon, « Séjour linguistique à l’université Kim Il Sung »

Développer des échanges universitaires et culturels, ou renforcer l’action humanitaire, en d’autres termes ouvrir des espaces de dialogue pour l’instant inexistants ou entrebâillés, ne signifient en rien soutenir le régime ni baisser la garde mais permettraient de favoriser son évolution, de désenclaver le pays et aussi de contribuer à améliorer...

LEE Jang Kyu, « L’affaire dite du ‘Coréen de Canton’ (1933-1934) »

Suite au colloque et à l’exposition organisés en avril 2016 sur le mouvement d’indépendance coréen et la France par les professeurs Marie-Orange Rivé-Lasan et Jin-Ok Kim de la section d’études coréennes de l’UFR LCAO de l’université Paris Diderot et suite aux contacts noués à ce moment-là, j’ai décidé de travailler...

Younga KIM, « Intentions de départ en retraite des femmes et histoires de vie familiales et professionnelles : une comparaison entre Corée du Sud et France »

Je me suis toujours sentie concernée par le sort des plus défavorisés ainsi que par la condition des femmes. Issue d’un milieu non académique, j’ai eu l’expérience étant plus jeune du bouleversement qu’a représentée en Corée du Sud la modernisation à marche forcée de l’économie, à laquelle s’est greffée l’émancipation...