HAN Yumi, « Casser la voix : le pansori, une forme paradoxale », 22 novembre 2016

Dans le cadre de séminaire du GREP à l’université Paris Diderot
organisé par Maria MANCA sur la Voix chanté, une approche anthropologique

HAN Yumi

(docteure en linguistique et études coréennes)

présente une conférence intitulée

« Casser la voix : le pansori, une forme paradoxale »

le mardi 22 novembre 2016 de 10h à 12h
à l’Université Paris Diderot / Salle 681C (Grands Moulins)
5 rue Thomas Mann 75013 Paris
Grands Moulins, Bât. C, 6ème étage

Le pansori, patrimoine culturel immatériel universel (Unesco 2003), est un genre poético-musical coréen transmis oralement depuis des siècles, mais dont la compréhension ne se pose que depuis peu en Occident.

À travers des exemples musicaux nous présenterons cette pratique caractérisée d’abord par un travail vocal très spécifique, au service d’un parler / chanter / jouer qui n’a guère d’équivalent. Nous étudierons les caractéristiques de cette voix et son apprentissage; puis, au-delà, les paradoxes constitutifs du genre : « la variante comme constante », les intertextualités multiples, le tissage entre les mondes populaire et savant.

À la fin, une surprise nous montrera la présence brûlante d’un genre toujours vivant…

HAN Yumi, docteure en linguistique et études coréennes, est enseignante (Centre culturel coréen & Univ. Paris-Sorbonne), traductrice, éditrice (collection Scènes Coréennes, éditions Imago), directrice du Festival K-Vox / Voix coréennes. Elle a publié en 2015 Le pansori, un art de la scène (PUFC).

Avec la participation d’Hervé Péjaudier, docteur en anthropologie et traducteur.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.