Ouvrage : The History and Archaeology of the Koguryŏ Kingdom

koguryo

 The History and Archaeology of the Koguryŏ Kingdom
Byington, Mark E. (dir.), University of Hawaii Press, 520 pages, juillet 2016
Early Korea Project Occasional Series
Korea Institute, Harvard University

 

Grand royaume du nord de l’Asie, le Koguryŏ (37 avant J.-C.-668 après J.-C.) fait l’objet d’une publication de synthèse sur les dernières découvertes qui ont considérablement renouvelé nos connaissances sur son histoire et son archéologie. Ses deux premières capitales étaient  situées en Chine et la dernière dans le nord de la Corée, à Pyongyang.

Cet ancien royaume qui n’intéressait qu’une poignée de chercheurs au début du XXe siècle  a depuis fait l’objet de nombreuses publications depuis les années 1990 qui s’attachent pour beaucoup d’entre elles à le resituer dans l’historiographie de l’Asie orientale, sujet hautement sensible dès lors qu’il s’agit de déterminer l’origine et les étapes de la formation des premiers royaumes dans la péninsule coréenne. L’idée de cet ouvrage a débuté en 2005 lors de la « Harvard Conference on Koguryŏ History and Archaeology », qui répondait à un regain d’intérêt sans précédent pour cet ancien royaume, alimenté par les tensions opposant les historiens chinois à leurs homologues coréens sur l’origine chinoise ou coréenne de cet État. Le colloque international à Harvard (5-7 avril 2005, avec 17 intervenants provenant de six pays) souhaitait faire se rencontrer pour la première fois des chercheurs d’Asie et d’Occident et élaborer une première synthèse en langue occidentale sur le Koguryŏ. Comme le souligne     l’organisateur du colloque, Mark Byington, cet ouvrage n’entend pas être exhaustif mais il vise à présenter l’état actuel de nos connaissances.

Divisé en quatre parties (Histoire, Archéologie, Tombes et art funéraire, et Historiographie), l’ouvrage regroupe douze études inscrites dans une perspective transdisciplinaire qui font le point sur l’histoire politique du Koguryŏ, ses vestiges archéologiques (fortifications, palais, tombes), son système funéraire et ses peintures murales, et enfin sa place dans l’historiographie ancienne et contemporaine.

-Histoire : Trois études présentent l’origine du royaume du Koguryŏ, qui reste mal connue, et ses liens avec la Chine des Han ; les relations interrégionales entre le Koguryŏ et ses voisins au IVe siècle de notre ère avec la montée en puissance de cet État et son influence politique et culturelle (écriture, code législatif, hiérarchie sociale et méthodes de gouvernement).

-Archéologie : Cette partie fait le point sur les dernières fouilles archéologiques menées sur les sites du Koguryŏ situés dans les provinces du Liaoning et Jilin en Chine, en Corée du Nord et plus récemment en Corée du Sud où des traces d’occupation des armées du Koguryŏ ont été retrouvées sur le site d’une forteresse au sud de Séoul. Elles témoignent de son expansion vers le sud au moment des guerres de conquête dans la péninsule.

-Tombes et art funéraire : Les connaissances sur la culture funéraire du Koguryŏ se sont affinées grâce non seulement aux dernières découvertes archéologiques dans le nord-est de la Chine et en Corée du Nord, mais aussi par de nombreuses données nouvelles provenant de tombes Han et des dynasties du Nord et du Sud, contemporaines du Koguryŏ. Les trois études évoquent l’évolution de l’architecture et du décor des tombes en relation avec les changements historiques ; la place des peintures murales du Koguryŏ dans l’art funéraire de l’Asie orientale ; et une étude critique sur la classification et la chronologie des tombes, jamais remises en cause depuis la période coloniale (1910-1945).

-Historiographie : La dernière partie traite du royaume de Parhae (698-926), considéré comme étant le successeur du Koguryŏ selon l’historiographie sud-coréenne, et tente de montrer, malgré des données lacunaires, comment l’histoire de cet État a été perçue à l’époque du Silla unifié (676-935) et du Koryŏ (918-1392).

Ariane Perrin
Historienne de l’art (UMR 8173 « Chine, Corée, Japon »)

Sommaire

Introduction. Mark E. Byington

Part One: History
1 Koguryŏ State Formation and Han’s Xuantu Commandery. Mark E. Byington
2 East Asia in the Fourth Century and Changes in Koguryŏ’s Foreign Policies. Yeo HoKyu
3 Koguryŏ and Its Political and Cultural Impact on East Asia. Lee Sungsi

Part Two: Archaeology
4 Recent Archaeological Discoveries and Studies on Koguryŏ in Liaoning Province. Li Xinquan
5 The Discovery and Study of Koguryŏ Remains in Jilin Province. Jin Xudong
6 North Korean Research on Koguryŏ Remains: Status and Results. Baek Jong-oh
7 Findings from Research on Koguryŏ Remains in South Korea. Choi Jongtaik

Part Three: Tombs and Funerary Art
8 Historical Changes in Koguryŏ Tombs. Azuma Ushio
9 Koguryŏ Tomb Painting: Definition, Sources, Comparisons, Context. Nancy Shatzman Steinhardt
10 A Reassessment of the Emergence of the Images of the Four Animals of the Cardinal Directions in Koguryŏ Funerary Art. Ariane Perrin

Part Four: Historiography
11 On Parhae as Successor to Koguryŏ. Song Ki-ho
12 The Perception of Koguryŏ in Silla and Koryŏ. Noh Taedon


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *