« Déchiffrer les atlas sino-coréens et les cartes japonaises État de la recherche et perspectives des études sur la cartographie », 21 mars 2016

97619-54389-wheelmap-greenInternational Workshop

Deciphering Sino-Korean atlases and Japanese maps
Current Research Problems in East Asian Cartography Studies

21 mars 2016 de 9h30 à 17h30
EHESS / salle 640 (6e étage)
190 avenue de France 75013 Paris

Contact : noemi.godefroy@ehess.fr

 

La parution récente d’ouvrages collectifs et transdisciplinaires sur la cartographie asiatique matérialise l’intérêt transversal des documents cartographiques pour les recherches en sciences humaines et sociales. Si l’importance de tels documents n’est plus à démontrer, en particulier dans le cas des recherches portant sur les mondes asiatiques pré-modernes, il n’en demeure pas moins que la compréhension du contenu des cartes sino-coréennes et japonaises nécessite une analyse qui s’éloigne du prisme des standards de la cartographie européenne moderne. En effet, ces cartes constituent une mine de données qui n’ont pas pour vocation la représentation de la réalité topographique d’un espace, mais une représentation de son organisation cosmogonique, cosmologique, politique, religieuse, pratique, historique, civilisationnelle en termes spatiaux.

Ces deux journées d’étude (21 mars 2016 et automne 2016), coordonnées par le Centre Japon et le Centre Corée, ont pour but de mettre en lumière les grilles de lecture spécifiques aux cartes asiatiques, à la lumière des traditions cartographiques et des référents culturels propres à l’Asie, mais également à travers l’appréciation des éléments cartographiques endogènes et exogènes à la Chine, à la Corée et au Japon.

Télécharger le programme complet du workshop.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *