Compte-rendu sur l’inventaire du fonds Marcel Giuglaris : Partie coréenne (1950-1990)

Compte-rendu sur l’inventaire du fonds Marcel Giuglaris :
Partie coréenne (1950-1990)

Par Ahn Ogcheong

 

Introduction

Au décès de Marcel Giuglaris, survenu en février 2010, sa bibliothèque et ses archives ont été réparties en quatre ensembles : Corée, Japon, Chine et Indochine. Le premier ensemble a été donné au Centre de recherches sur la Corée de l’EHESS (en octobre 2012), le deuxième au Centre Européen d’Etudes Japonaises d’Alsace (CEEJA), à Kientzheim, et les deux derniers au Centre d’Histoire de l’Asie Contemporaine (CHAC), à l’Université Paris 1 (Panthéon-Sorbonne).

L’inventaire préliminaire effectué par Laurent Quisefit de janvier à mai 2013 a mis en évidence l’extrême richesse de ce fonds (Voir le rapport de Laurent Quisefit). L’essentiel du fonds a été reclassé dans des pochettes en plastique rangées dans des classeurs, pour ce qui est des feuilles volantes, des brouillons et des brochures. Cependant, chaque classeur ou boîte d’archives demandait un inventaire exhaustif. Une seconde phase de classement de ce fonds réalisée par Ogcheong Ahn (entre décembre 2014 et février 2015, puis entre octobre et novembre 2015) a été consacrée à dresser un inventaire plus détaillé et précis des photographies, des manuscrits et articles du fonds et à mettre à disposition ces documents au public.

Lire la suite sur les Carnets du Centre Corée.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *