Journées d’étude : CORÉE, 1er et 2 décembre 2015

CoreeMardi 1er décembre au musée Guimet
Mercredi 2 décembre à l’INALCO
 

Identité coréennes : fondements, actualités, perspectives

Mardi 1er décembre de 10h30 à 17h30
Musée Guimet
Entrée libre dans la limite des places disponibles
Réservation conseillée : 01 40 73 88 18 ou auditorium@guimet.fr

De sa fondation mythique en 2333 avant J.-C. jusqu’à nos jours, la Corée s’est forgée, entre Chine et Japon, une identité forte, aux multiples facettes, témoignant d’une histoire, d’une culture, et bien souvent d’une vitalité hors normes. Au-delà de sa langue, supposée d’origine altaïque, et de son alphabet propre, le hangeul, créé au 15ème siècle, qui fondent déjà les bases de son unicité, en quoi l’Histoire, les arts, les religions, le contexte géopolitique construisent-ils une identité coréenne ? En quoi la division de 1945 et la naissance de deux Corée la remettent-elle aujourd’hui en cause ? Au-delà de la fracture politique et économique, et des antagonismes, comment ont évolué séparément les deux pays ? La réunification est-elle devenue une utopie ou s’impose-t-elle à long terme comme une nécessité ?

Télécharger le programme détaillé

 

Journée des jeunes chercheurs en études coréennes

 Mercredi 2 décembre de 9h00 à 17h00
Auditorium de l’INALCO
65 rue de Grands Moulins, 75013 Paris

Les études coréennes attirent de plus en plus de jeunes en France comme un peu partout dans le monde et un nombre croissant d’entre eux souhaite se spécialiser dans cette aire culturelle au-delà du premier cycle universitaire. Nombreux sont aussi ceux qui y viennent en partant de disciplines spécifiques. Ce phénomène qui permet d’enrichir les recherches sur la Corée et de dynamiser le débat intellectuel du secteur, constitue également un encouragement pour les futurs chercheurs. C’est avant tout à ces derniers qu’est destinée cette Journée, qui réunit de jeunes chercheurs, doctorants ou docteurs. Les participants exposeront l’état de la recherche dans leurs domaines respectifs (histoire, sociologie, anthropologie, arts, etc.), leur propre parcours académique et la façon dont ils ont conçu leur problématique et mené leur recherche. Cette Journée, qui n’est pas un colloque, a pour but d’inciter les étudiants à réfléchir sur un possible sujet de recherche et de les guider dans la démarche à suivre sur le plan méthodologique.  Chaque intervention sera naturellement suivie de discussions avec le public.

Télécharger le programme complet


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *