Rapport sur l’inventaire du fonds Marcel Giuglaris (Corée 1950-1990), par Laurent Quisefit

 

Introduction

Marcel Giuglaris (1922-2010), journaliste, correspondant de guerre en Asie, a couvert notamment les conflits de Corée et d’Indochine. Son travail est marqué par une forte affinité avec le Japon, où il résida longtemps

Mme Sonia Giuglaris a fait don des archives de son mari relatives à la Corée au CRC en 2012 (convention signée le 21 octobre 2012). Le fonds se répartissait dans 4 cartons, livrés par avance en octobre 2011 et stockés à la maison de l’Asie en attente de traitement.

Laurent Quisefit a bénéficié en 2013 d’un contrat post-doctoral aux fins d’inventaire et de valorisation de ce fonds.

Sommaire

  1. Marcel Giuglaris, une vie pour l’Orient.

  2. Descriptif du fonds

  3. Tâches à prévoir

  4. Fiche synoptique : Marcel Giuglaris

  5. Cahier de cotes

1 . Marcel Giuglaris, une vie pour l’Orient.

Journaliste et écrivain, Marcel Giuglaris a aussi touché aux arts du spectacle, et au cinéma. Sa carrière représente un parcours complexe, non linéaire, qui touche à de nombreux domaines. Cependant, on note la profonde cohérence de son intérêt pour la Corée, dont il suit l’actualité depuis la guerre de Corée (1952) jusqu’aux années 1990, notamment à travers une veille documentaire marquée par des dossiers de coupures de presse.

Directeur (1947-49) de la troupe de théâtre Percy (nô japonais), Journaliste (à partir de  1949), collabore à l’Opinion puis à l’Information (1949-51), réside en Extrême-Orient (1951-82), et couvre, en qualité d’envoyé spécial et de correspondant permanent de Paris-Presse puis de France-Soir et d’Europe N°1 tous les pays d’Extrême-Orient. Délégué d’Unifrance film au Japon et en Extrême-Orient (1958-1982), il est ensuite correspondant du Point, du Figaro (1974-1982) et de la Radio Suisse romande (1958-1982), Président-directeur général de Hachette-Japon (1979-1983), Président (1982-94), Président d’honneur (depuis 1994) de Japac.

Il a effectué plusieurs séjours en Corée, comme reporter pour Paris-Presse, Radio Lausanne et Europe no 1.

Lire la suite sur les Carnets du Centre Corée.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *