Ouvrage : KIM Keum-hwa, “Partager le bonheur, dénouer la rancœur”, Récit de la chamane aux dix mille esprits

KimKeumhwa

KIM Keum-hwa

Partager le bonheur, dénouer la rancœur

Récit de la chamane aux dix mille esprits

Traduit du coréen et présenté par Han Yumi et Hervé Péjaudier

Editions IMAGO, 2015

Kim Keum-hwa, la plus célèbre chamane coréenne (mudang), parvenue au sommet de la reconnaissance, se confie dans cet ouvrage à la fois drôle et émouvant, brutal et tendre. Elle raconte son enfance difficile, sa jeunesse tourmentée, entre occupation japonaise et guerre civile, l’opprobre dont souffrirent les mudang méprisées tant par les religieux que par les dictateurs, et enfin la reconnaissance officielle de cet art millénaire dans la Corée moderne, et même en Occident.

Mais les esprits, eux, ne changent pas, et le rôle de la mudang demeure : grâce au rituel (gut), mélange de chants, de musique et de danse, elle doit apporter bonheur et sérénité, en aidant à dénouer les souffrances enfouies dans le cœur de chacun. Ainsi guidés par Kim Keum-hwa, nous pouvons alors pénétrer dans l’univers fascinant d’un chamanisme mal connu et terriblement séduisant.

Kim Keum-Hwa, née en 1931, « Trésor National pour la Préservation des rituels pour les pêcheurs » depuis 1984, tout en se consacrant à sa clientèle privée, donne régulièrement des gut très spectaculaires, souvent dédiés aux grandes causes nationales, dans son pays, ou dans d’importants festivals occidentaux.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.