Parution du Bulletin n°7 du Réseau des Études sur la Corée, juillet 2015

capture bulletin 7

 

 

J’ai scrupule à déranger votre été commençant. Car la pente douce sensée y mener ressemble chaque année davantage à un Himalaya (saluons Ko Un au passage…). Fourbus mais heureux, nous voilà parvenus au col. Belle vue en perspective.

Pour les études coréennes francophones, juin 2015 a vu en effet se bousculer anniversaires et lancements. Ici et là, on a assisté au lancement de ces fameuses Années croisées Corée-France qui, à cheval sur 2015 et 2016, vont célébrer le 130e anniversaire d’une amitié sans cesse enrichie et agrandie. D’expositions en colloques, de spectacles en publications, il y en aura dans tous les genres et pour tous les goûts.

Juin fut aussi émouvant.

Autour de ses membres fondateurs (tous n’avaient pas pu être présents à Paris), autour donc de Lee Byoung-jou, d’Alexandre Guillemoz, de Marc Orange, de Li Jin-Mieung et de Francis Macouin, l’AFPEC (l’Association Française Pour l’Etude de la Corée que j’ai l’honneur de présider) a fêté ses trente ans. On s’est ensemble joyeusement souvenu des débuts – et du terreau précieux que constitue pour le développement des études coréennes une tradition d’ouverture et de rassemblement, en bref d’accueil. En accueillant les plus jeunes de nos étudiants, on s’est tout aussi joyeusement réjouis des promesses du futur. De bien des façons, notre Rescor – votre Rescor – a hérité cette tradition.

En juin 2015, il est parvenu lui aussi au terme d’un cycle de cinq ans bien rempli de rencontres, de projets, de chantiers en cours, d’espoirs neufs. Je vous donne rendez-vous les 7 et 8 septembre prochains pour en reparler ensemble.

Parvenu au col, on a le choix : poursuivre l’escalade ou descendre dans une autre vallée.
아리랑 아리랑 아라리요
아리랑 고개로 넘어간다

Alain DELISSEN
Membre du Réseau des études sur la Corée
Directeur d’études à l’EHESS
Directeur de l’Institut d’Etudes coréennes du Collège de France

 

Vous pouvez télécharger le bulletin n°7 du Réseau des Études sur la Corée ici.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *