Journée d’études : Etre jeune chercheur ou chercheure aujourd’hui : quelles réalités ?, 10-11 mars 2015

Etre jeune chercheur ou chercheure aujourd’hui : quelles réalités ?

Mardi 10 mars
8h30-9h : Accueil des participants
9h-9h30 : Ouverture – Pascale Haag (EHESS).Engagement et distanciation : à propos de l’expérience des chercheur(e)s – Bernard Fusulier (FNRS-U. de Louvain).

9h30-11h15 : Symposium 1 – Régulation et recherche

Qualité de l’emploi et perception d’écart entre les besoins individuels et les caractéristiques de l’emploi chez les doctorants : impact sur l’intention de quitter – Fabrice Travaglianti, Audrey Babic et Isabelle Hansez (U. de Liège).

Les jeunes chercheur(e)s aux prises des mutations de nos sociétés – Thomas Pierre (U. de Lorraine).

Atelier réflexif collaboratif 1

Être jeune chercheur en SHS et boursier CIFRE : quelles motivations, quelle satisfaction, quelle insertion ? – Dagmara Gut (U. de Lille-3).

Précarité à l’université en Allemagne aujourd’hui – Clara Pacquet (U. de Paris-1).

11h15-11h40 : Pause

11h40-12h40 : Symposium 2 – Interférences entre vie privée et vie professionnelle

Parentalité et recherche : quelques éléments à partir d’une enquête auprès de jeunes chercheurs en Belgique – Pascal Barbier (U. de Paris-1).

Espace privé, espace caché. Constituer l’environnement privé des chercheur-es en questionnement épistemologique – Paul Cormier (U. de Lausanne/IEP Bordeaux).

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les impacts du doctorat et de l’après-doctorat sur la vie privée (sans jamais oser le demander) – Guillaume Gernez (U. de Paris-1).

12h40-14h : Pause déjeuner

14h-14h30 : L’université et le doctorat : nouveau parcours? – Frederico Matos (King’s College London).

14h30-16h00 : Symposium 3 – L’expérience doctorale

L’initiation à la recherche – Annick Louis (U. de Reims).

Networking in the digital age?! Le parcours doctoral vu par deux jeunes chercheurs en histoire du droit et des institutions – Nicolas Simon et Quentin Verreycken (U. Saint-Louis, Bruxelles).

Atelier réflexif collaboratif 2

Le discours universitaire-scientifique et le malaise subjectif : ce qui ne va pas de soi – Marluza Da Rosa (U. de Campinas, Brésil).
Déconstruction de l’activité scientifique du doctorant : la construction d’un éthos d’enseignant-chercheur en devenir – Marion Rollandin (U. de
Paris 4).

16h-16h30 : Pause

16h30-17h50 : Symposium 4 – Savoirs et compétences
Enseignants-chercheurs et chercheurs enseignant, la pratique enseignante au service de l’écriture de l’histoire – Annabelle Marin (U. de Paris 4).

Parcours de recherche universitaire et pratique professionnelle : l’articulation entre savoirs pratiques et savoirs théoriques – Céline Ferjoux (U. de Paris 2).

Un collectif en construction : le cas du CRISdoc – Bastard et coll. (U. de Liège).

Injonctions contradictoires des institutions et trajectoires sociales des doctorant(e)s – Mona Claro (EHESS/Iris), Audrey Marcillat (EHESS/Iris) et Simeng Wang (U. de Nantes).

Mercredi 11 mars

9h-9h30 : Bien-être, santé et travail pendant le doctorat – Pascale HAAG (EHESS).

9h30-11h00 : Symposium 5 – Trajectoires et carrières

Le métier de chercheur : des parcours singuliers à la carrière traditionnelle profilée – Céline Rémy et Floriance Balon (U. de Liège).

Atelier réflexif collaboratif 3 (restitution des ateliers 1 et 2)

La construction des trajectoires des jeunes docteurs : entre déterminants professionnels, personnels et géographiques – Bastien Barnela et Isabelle Bertrand (U. de Poitiers).
Atelier réflexif collaboratif 3 (restitution des ateliers 1 et 2)
Faire de la recherche aujourd’hui : un état des lieux et des enjeux – Emilie Saunier (U. de Poitiers/ENS Lyon).

La perception des doctorants des insatisfactions liées à leur direction doctorale – Laetitia Gerard (U. de Lorraine).

11h-11h30 : Pause

11h30-12h30 : Symposium 6 – Genre et rechercheLa jeune recherche sur le genre en Bretagne ou l’influence du thème de recherche sur les parcours doctoraux – Hélène Nicholas (U. de Rennes 2).Reproduction sociale, genre et cycle de recherche académique : Université comme champ de discrimination des filles dans la partie septentrionale au Cameroun – Tchanga Damase Roméo Joël Ndoube (U. de Douala).Différenciation genrée des carrières en science à partir d’une enquête par questionnaires auprès d’écologues français et norvégiens réalisée en 2013 dans le cadre du projet Défi Genre – Simon Paye (Collège de France).12h30-13h : Discussion générale et perspectives


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *