Prix de thèse de l’AFEC décerné à Pierre-Emmanuel Roux

 

Le Prix de thèse de l’Association française d’études chinoises (AFEC), attribué avec le soutien du Bureau de représentation de Taiwan en France, a été remis cette année à Stéphanie Homola, Pierre-Emmanuel Roux et Georges Favraud.

Actuellement post-doctorant à l’Université de la Ruhr à Bochum, en Allemagne, Pierre-Emmanuel Roux a soutenu l’an dernier une thèse menée sous la direction de Pierre-Etienne Will et portant sur la proscription du catholicisme en Chine, en Corée et au Japon du 17e au 19e s. Aux yeux de Pierre-Emmanuel Roux, la répression de cette religion dépasse l’idée d’un supposé choc culturel entre deux civilisations et est surtout le résultat de relations bien plus complexes entre la Chine, la Corée, le Japon, les missionnaires européens et leurs fidèles.

Lire la suite ici.

Source : Carnets du Centre Chine

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *