Appel à contributions pour un panel autour des smart cities en Asie-Pacifique, 12 janvier 2015

Dans le cadre du Congrès Asie et Pacifique 2015 (http://congresasie2015.sciencesconf.org/)

 

On observe depuis plusieurs années une multiplication des discours sur les « smart cities ». Dans le sillage des stratégies d’entreprises comme IBM, Google ou Toshiba, les villes mondiales affichent désormais leur prétention à devenir (plus) smart, c’est-à-dire (plus) « intelligentes ». L’ensemble des services urbains seraient concernés par ce processus, qu’il s’agisse de l’optimisation de la gestion des ressources (smart grid), des déplacements (smart mobility), des relations sociales (smart community) voire des citadins eux-mêmes (smart inhabitants). Néanmoins, les rapports qu’entretient le modèle en devenir de la smart city avec ceux de la ville numérique, de la ville durable, etc. demeurent ambigus. Surtout, au-delà de l’analyse de quelques segments de la smart city, peu de réflexions plus systémiques ont été fournies.

Ainsi, l’ambition du panel est de s’interroger sur les mutations que la mise en place des smart cities est susceptible d’engendrer, à partir d’études empiriques. Les contributions pourront ainsi traiter des mutations politiques (gouvernance, participation citoyenne / habitante, coopération entre acteurs publics et privés, etc.), sociales (transformation des modes de vie et des usages, conception de la vie privée, impact sur les communautés locales et les interactions sociales, inégalités et exclusion, etc.) et économiques (rôle des acteurs privés dans la production de l’urbain, stratégies et réseaux de firmes en Asie-Pacifique, etc.), pour ne citer que des exemples. Les trois membres à l’initiative du panel travaillant sur des cas japonais, les propositions portant sur des projets localisés en Chine, à Singapour et en Corée du Sud seront privilégiées.

 

Date limite d’envoi des propositions : le 12 janvier 2015.

Les réponses seront adressées au plus tard le 26 janvier 2015.

 

Contact : Benoit Granier (benoit.granier(a)universite-lyon.fr).

Mettre en copie : Nicolas Leprêtre (nicolas.lepretre(a)ens-lyon.fr) et Raphaël Languillon-Aussel (raphael.languillon(a)univ-perp.fr)


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.