Publications de l’Atelier des Cahiers

Dernières publications de l’Atelier Août-décembre 2014

Hélène Lebrun et Kim Won-il lauréats du prix Daesan

Hélène Lebrun a reçu le prix Daesan 2014 de la traduction pour le roman Hors les murs de Pak Wan-seo que nous avons publié en 2012. Kim Won-il, auteur de Crépuscules que nous publions ce mois-ci, a lui reçu le prix littéraire Daesan 2014 pour son oeuvre. Il se trouve que Crépuscules a aussi été traduit par Hélène Lebrun! 

            
Croisements n°4 août 2014

En librairie début janvier 2015

Déjà disponible sur notre site Web et à Séoul
Couverture "Les Saisons de Nami"            
Crépuscules – ces moments du jour qui meurt, d’une beauté à couper le souffle… C’est la fin d’une époque dans des éclats de pourpre aussi intenses que le sang répandu par les hommes sur la terre divisée de Corée, en ces années précédant la guerre (1950-53). C’est sous le signe de ces couleurs brûlantes comme la passion que commence ce récit, rapporté par un petit garçon dont le père, boucher et paria, est un homme violent qui donne tout à la cause communiste. L’enfance dans la misère d’un petit village n’est rien comparée au stigma d’être à la fois le fils d’un équarrisseur et d’un Rouge en Corée du Sud… À travers ce récit très autobiographique, Kim Won-il nous offre un document sans fards, un monument de la littérature engagée coréenne du XXe siècle.
Traduit du coréen par Hélène Lebrun.

A l’occasion des rives

Yves Millet
Novembre 2014
Cet essai regroupe un ensemble d’analyses se rapportant à différents pays d’Asie de l’Est. Dans un dialogue avec des philosophes tels que Gilles Deleuze, Gilbert Simondon ou John Dewey, l’auteur propose une lecture modale de l’expérience du sensible propre à des objets ou des usages se situant entre art et vie quotidienne ; cas de figure ou situations où rien n’opère plus aisément et où il devient nécessaire de patiemment reconstruire un regard pour goûter aux singularités esthétiques qui nous entourent.
Nouvelle vidéo
« Mises à nu coréennes » présenté par ses auteurs, Cathy Rapin et Rhee Kwang-bok, et ses traductrices.

Suivez nos vidéos en vous abonnant à notre chaîne Youtube.

Mises à nu coréennes

Cathy Rapin et Rhee Kwang-bok
Tout a commencé par un geste, le poète observe le peintre qui dessine des nus coréens, d’un regard il engage le peintre à la rencontre et celui- là observe à son tour le jet de l’écriture que le poète projette sur le papier. Ces deux artistes, pendant plusieurs années, ont ainsi croisé leurs regards et épousé leurs gestes en laissant des traces sur la surface nue, se sont posés des questions sur leur production réciproque, au point où leurs réponses ont formé une danse à deux comme un tango argentin, danse de corps qui se mêlent mais se détachent toujours d’un geste passionnel. Aujourd’hui, ces dessins et poèmes sont face à face comme des danseurs ou des person- nages qui ont pris corps et voix, semblant faire leur monologue ou bien dia- loguant. Ce livre est donc pareil à un spectacle, un théâtre où des êtres tous venus du papier se dressent dans un espace mystérieux. Ce recueil contient 40 poèmes et dessins qui doivent rencontrer désormais un troisième regard, le vôtre spectateur-lecteur aux gestes aventureux.
  Octobre 2014
                        

Janvier 2015

De case en case
15 portraits pour comprendre le manhwa coréen !

L’Atelier des Cahiers vous présente sa nouvelle application gratuite pour Android (sur Google Play) et Iphone/Ipad (sur App Store) pour suivre nos actualités en direct!
            
            Cliquez ci-dessous pour télécharger l’application sur Itunes :
            
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Twitter
Visitez notre site Web
Visitez notre site Web
Copyright © 2014 Atelier des Cahiers, tous droits réservés. 

Notre adresse:

Atelier des Cahiers

15 Boulevard Saint-Germain
c/o SCI Lamal

Paris 75005

France

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.