Le fonds Marcel Giuglaris du Centre de Recherches sur la Corée (EHESS)

Le Centre de Recherches sur la Corée a reçu en octobre 2012 un riche fonds documentaire rassemblé par Marcel Giuglaris (1922-2010), journaliste et correspondant de guerre en Asie orientale, qui a couvert l’actualité de cette région pendant près de quarante ans.

L’inventaire préliminaire réalisé de janvier à mai 2013 a mis en évidence l’extrême richesse de ce fonds dont les documents couvrent une période allant de la guerre de Corée (1952) jusqu’aux années 1990.

Le fonds se compose d’une centaine de monographies abordant des sujets aussi divers que la géographie, l’art, l’histoire et la politique, ainsi que le folklore. On y remarque aussi des brochures, des cartes (24), des coupures de presse, des brouillons d’articles et des éléments de correspondance.

Notons que ce fonds ne constitue que la partie coréenne d’un ensemble plus vaste, dispersé sur deux autres sites, à savoir le Centre Européen d’Etudes Japonaises d’Alsace (CEEJA), à Kientzheim (Haut-Rhin) pour les documents relatifs à l’archipel japonais, et le Centre d’Histoire de l’Asie Contemporaine (CHAC), composante de l’Institut Pierre Renouvin (Sorbonne I, Paris).en ce qui concerne les questions indochinoises.

Une seconde phase d’inventaire et de classement de ce fonds devra identifier et classer chaque document, et notamment l’exceptionnelle documentation photographique, avant de pouvoir mettre ces documents à la disposition des chercheurs.

Laurent Quisefit

 

Source : Carnets du Centre Corée


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search