La Chine et le programme nucléaire nord-coréen : quel soutien au régime de sanctions ?, 22 mai 2014

 

Après le troisième essai nucléaire de la Corée du Nord (12 février 2013), la Chine a consolidé son dispositif de mise en oeuvre des résolutions du Conseil de sécurité des Nations Unies. La diplomatie chinoise converge de plus en plus nettement avec l’approche de ses principaux partenaires quant au régime de sanctions ciblées contre le programme nucléaire nord-coréen, même si d’importantes différences subsistent.

A partir d’une analyse de la mise en œuvre des sanctions de l’ONU par la Chine, la présentation abordera les autres aspects de la politique nord-coréenne de la Chine : le soutien à la politique de développement économique de Pyongyang, l’état des canaux diplomatiques bilatéraux après le troisième essai nucléaire et la purge de Jang Song Thaek, les calculs stratégiques en période de rapprochement avec la Corée du Sud et de mise en œuvre d’un « nouveau type de relations entre grandes puissances » avec les Etats-Unis. La présentation visera à ouvrir une discussion sur la coopération internationale avec la Chine en matière de sanctions ciblées.

 

La participation à cette séance avec Mathieu Dûchatel (Chercheur associé à Asia Centre et directeur du projet “China and Global Security” du SIPRI) se fait sur invitation.

 

Informations : contact@centreasia.eu

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search