Pierre-Emmanuel Roux, post-doctorant à l’université de la Ruhr (Bochum)

Saint Jean-Gabriel Perboyre contraint à piétiner un crucifix lors de son jugement à Wuchang en 1839. Archives de la Congrégation de la Mission (Lazaristes), Paris.”

Saint Jean-Gabriel Perboyre contraint à piétiner un crucifix lors de son jugement à Wuchang en 1839. Archives de la Congrégation de la Mission (Lazaristes), Paris.

Pierre-Emmanuel Roux a soutenu le 3 décembre 2013 une thèse intitulée «La Trinité antichrétienne : Essai sur la proscription du catholicisme en Chine, en Corée et au Japon (XVIIe-XIXe siècles)» et obtenu  la mention très honorable avec félicitations du jury. (Composition du jury et résumé de la thèse)

Pierre-Emmanuel Roux va poursuivre ses recherches comme post-doctorant à l’université de la Ruhr à Bochum (Ruhr Universität-Bochum). Il est rattaché au Centre d’études religieuses ( CERES) dans le cadre d’un projet collectif intitulé “Dynamics in the History of Religions between Asia and Europe”. Son travail porte plus précisément sur les problématiques croisées de la religion et du droit en Asie orientale ainsi que sur les interactions entre Chine, Corée et Japon entre le 16e et le 19e siècle.

Il est aussi rattaché au projet ANR Legalizing Space in China piloté par Jérôme Bourgon à l’ENS de Lyon, ainsi qu’au projet Korean Law and History, piloté par Jérôme Bourgon et Marie Kim Seonghak à l’ENS de Lyon et à l’université de Genève.

Source : Carnets du Centre Chine


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search