Conférence : “L’insurrection de Cheju-do (Corée 1948) : aspirations sociales, amateurisme et routines policières post-coloniales”, 6 juin 2014

 

Dans le cadre du séminaire « Violences coloniales, violences impériales : Comparaisons, circulations, transferts (XIXe-XXe siècles) », Laurent Quisefit (Centre de recherches sur la Corée/EHESS) donnera une conférence intitulée :

« L’insurrection de Cheju-do (Corée 1948) : aspirations sociales, amateurisme et routines policières post-coloniales »

 

Le vendredi 6 juin 2014 à 14h30

Centre d’Histoire de Sciences Po – 56, rue Jacob

Paris, France (75006)

 

Ce séminaire a pour objet la violence dans les empires coloniaux contemporains. Elle permet d’approcher le phénomène colonial par le biais des pratiques plutôt que des systèmes. En mettant le colonisateur aux prises avec son idée de la civilisation et de la barbarie, elle suscite ou inquiète les discours de légitimation de la domination coloniale. L’enquête ne se limitera pas aux empires européens : les cas nord-américain et japonais seront abordés. La violence sera étudiée dans la diversité de ses formes et de ses fonctions, de la conquête au travail forcé en passant par les brutalités quotidiennes et à la gestion de la violence « d’en bas ».

 

 

 

 

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search