Enquête du Réseau des études sur la Corée : État des lieux des études sur la Corée dans le monde francophone, décembre 2013

Quelle est la réalité des études sur la Corée en langue française aujourd’hui ? Quelles sont les perspectives de développement du Réseau ?

Dans sa création, il était dans la vocation du Réseau des études sur la Corée d’établir un état des lieux précis où, dans le monde francophone (ou par des francophones hors des pays de l’Organisation internationale de la francophonie, OIF), s’effectuent enseignements et recherches sur la (les) Corée(s). Après deux années d’enquête, le Réseau livre ses premiers résultats. Dès la mise en place du programme, la tâche consistant à identifier les sites et les personnes à contacter pour leur proposer de participer au Réseau. Dans un premier temps, il a fallu recueillir les données « officielles » contenues dans les bases de données des institutions sud-coréennes jouant un rôle important dans le champ académique international (Fondation de Corée et Académie des Études coréennes). Dans un second temps, il a été nécessaire de vérifier ces données avec la réalité du terrain, en activant les contacts électroniquement, puis, par téléphone.

L’Organisation internationale de la francophonie compte actuellement 57 États membres et 20 États observateurs. Parmi les États membres, 14 pays disposent d’une quarantaine (41) d’établissements d’enseignement de coréen ou bien comportant en leur sein un centre d’études coréennes. Nous avons synthétisé le résultat de notre enquête de longue haleine dans un tableau indiquant les adresses institutionnelles ainsi que les liens (quand ils existent). C’est, à notre connaissance, la première enquête du genre.

 N°

Pays

Institution

Département

1

Algérie

Université d’Alger 2 Centre d’enseignement intensif des langues
2

Arménie

Université linguistique d’État Brioussov d’Erevan Département de langues étrangères
3

Bulgarie

Université de Sofia « St. Clément d’Ohrid » Département des études coréennes
4

Cambodge

Université royale de Phnom Penh Département de langues étrangères
5

Canada

Université Toronto Département d’Études de l’Asie de l’Est
6

Canada

Université Western Ontario Département des langues et littératures modernes
7

Canada

Université York Programme des études sur l’Asie Orientale
8

Canada

Université British Columbia Département d’Études de l’Asie
9

Canada

Université McGill, Montréal Département d’Études de l’Asie de l’Est
10

Canada

Université Québec, Montréal Département d’Études de l’Asie de l’Est
11

Canada

Université Waterloo Centre d’Études de l’Asie de l’Est
12

Egypte

Université Ain Shams Département des études coréennes
13

Egypte

Université Caire Centre d’Études de l’Asie
14

France

Université Paris Diderot Langues et Civilisations de l’Asie Orientale (LCAO)
15

France

Institut National des Langues et Civilisations Orientales (INALCO) Département  Eurasie
Equipe ASIEs
16

France

Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS) Centre de recherches sur la Corée
17

France

Institut des études politiques de Paris (Sciences Po) Centre Asie-Pacifique (Programme Europe-Asie) 
18

France

Université de Bordeaux 3 – Michel de Montaigne Département de Langues Etrangères (LE) et Langues étrangères Appliquées (LEA) (Cours de langue et de civilisations coréennes)
19

France

Université Jean Moulin Lyon 3 Faculté des langues
20

France

Université de La Rochelle Département de langues étrangères appliquées 
21

France

Université de Rouen Département de langues et étrangers appliquées
22

France

Université du Havre Institut des Langues et Civilisations Orientales (ILCO)
23

France

Université Aix-Marseille Département d’Etudes asiatiques, de l’UFR Etudes Romanes, Latino-américaines, Orientales et Slaves (ERLAOS)l’Institut de recherches asiatiques (IrAsia)
24

France

Université de Technologie de Belfort-Montbéliard Département des humanités (Laboratoire RECITS)
25

France

Collège de France Institut d’études coréennes (I.E.C)
26

France

Ecole Normale Supérieure de Lyon (ENS de Lyon) Institut d’Asie Orientale (IAO)
27

Jordanie

Université de Jordanie Département de langues asiatiques
28

Maroc

Université Mohamed 5 Faculté des Lettre et Sciences Humaines
29

Roumanie

Université Bucarest Département d’études orientales
30

Roumanie

Université Babes-Bolyai Département de linguistique
31

Sénégal

International School of Management(ISM) de Dakar Centre Afrique-Asie 
32

Suisse

Université de Genève  Département d’études de l’Asie de l’Est (Études coréennes)
33

Tunisie

Université Manouba Département des langues étrangères
34

Vietnam

Université internationale Hong Bang Département des études coréennes
35

Vietnam

Université Nationale de Vietnam Département des Langues et Civilisations coréennes
36

Vietnam

Université Nationale de Vietnam -Université des sciences sociales et humaines (USSH) Département des études coréennes
37

Vietnam

Université Nationale de Vietnam -Université Hochiminh des sciences sociales et humaines Département des études coréennes
38

Vietnam

Université Da Lat Département des Langues et Civilisations Orientales
39

Vietnam

Université Hanoi Département des études coréennes
40

Vietnam

Université Da Nang Département des études Orientales
41

Vietnam

Université Lac Hong Département des études Orientale

Après de long mois de recherche, des premiers contacts ont été établis. Nos collègues et collaborateurs francophones ont été sollicités pour rédiger un billet concernant leur structure et environnement de travail. Ceci a donné lieu à la création de la rubrique « Institutions francophones » sur le blog du Réseau, qui compte actuellement une liste d’une douzaine d’établissements répartis sur cinq pays (Suisse, Canada, Bulgarie, Arménie et France). Il a été instructif d’apprendre, en prenant des contacts au plus proche du terrain, que certains sites pressentis n’enseignaient pas (ou plus) la langue coréenne (Centre Espace Asie de l’Université de Louvain ; Université du Québec). Par ailleurs, en Arménie et au Vietnam, en dépit d’une certaine proximité avec la culture française, nos contacts nous ont précisé qu’il n’y avait aucun francophone, dans leur lieu de travail.

Le présent état des lieux que nous publions en cette fin d’année 2013, n’est qu’une photographie provisoire, mais indicative, de la situation des études sur la Corée dans l’espace de la francophonie. De nouveaux chantiers francophones sont appelés à s’ouvrir et nous formulons le vœu que les outils et les réseaux humains qui se tissent patiemment aujourd’hui par le biais du Réseau accompagneront favorablement leur développement et apporteront un soutien effectif aux activités et aux projets de nos futurs collaborateurs et collègues. C’est notre raison d’être. Merci à vous tous qui avez fait bon accueil au Réseau, nous avez encouragés et montré votre intérêt ; et bienvenue à vous qui, francophones de naissance ou d’adoption, professionnels ou occasionnels, souhaitez vous joindre à cette aventure humaine, intellectuelle et linguistique qu’est le Réseau des études sur la Corée.

Contact : Sohee Kim
Réseau des études sur la Corée
Chargée de communication

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search