Soutenance de thèse de Stéphane Thévenet : “Les feuilleton​s télévisés sentimenta​ux sud-coréen​s : histoire et analyse d’un genre télévisuel (1992-2005​)”

Bonjour,

 

J’ai le plaisir de vous inviter à la soutenance de ma thèse de doctorat en sciences de l’information et de la communication :

 

Les  feuilletons télévisés sentimentaux sud-coréens : histoire et analyse d’un genre télévisuel (1992-2005)

La soutenance aura lieu le mardi 10 décembre, à 14h, Salle Claude Simon, Maison de la Recherche de l’Université Paris III,  4 rue des Irlandais, Paris 5e .

 

Résumé :

Cette thèse est une approche du feuilleton télévisuel sentimental sud-coréen de prime time, connu sous le nom de k.drama (korean drama) à l’étranger, en tant que genre fictionnel télévisuel. Dans une première partie présentant l’évolution du système télévisuel sud-coréen, nous montrons comment ce dernier s’est construit autour de la concurrence des chaînes généralistes KBS et MBC avec une nette accélération du phénomène à la suite de la fondation de la chaîne commerciale SBS, puis avec le début d’un phénomène d’engouement pour les contenus audiovisuels coréens en Asie (Vague coréenne). Après une présentation générale du feuilleton télévisuel en Corée (drama) à travers sa typologie et son histoire, nous procédons à une étude de la programmation de prime time entre 1992 et 2005, presque entièrement consacrée à la diffusion de dramas et constatons la place importante de fictions sentimentales courtes appelées « miniseries » par les diffuseurs et « trendy drama » par les spécialistes. Ensuite, nous interrogeons ces deux termes génériques, les rapprochons et concluons sur leur incongruité. Après cette première approche définitoire, nous analysons un corpus de quinze dramas diffusés pendant la période d’étude et sélectionnés parmi les plus représentatifs et les plus populaires. Cette analyse qui a pour but de mettre sur pied une formule générique, nous conduit dans un premier temps à rapprocher l’histoire de celle du roman sériel sentimental avec une spécification quant à la localisation et au nombre de fils narratifs secondaires. Ensuite une analyse du récit permet de montrer son caractère extrêmement fluide et ancré dans le temps présent. La troisième partie portant sur la mise en images et en sons du récit permet de souligner le soin apporté au choix des images et des musiques et de confirmer l’accentuation sentimentale. Une dernière partie consacrée à la médiatisation du récit audiovisuel porte sur le phénomène d’hybridation, le caractère genré du contenu et l’aspect commercial appuyé du drama dont la spécificité réside dans le placement de produits.

 

Le jury sera composé de :

Monsieur François Jost, Professeur, Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3 (directeur de thèse).

Madame Myriam Tsikounas, Professeure, Université Panthéon Sorbonne – Paris 1.

Madame Valérie Gelézeau, Maîtresse de conférences (HDR), EHESS.

Monsieur Guillaume Soulez, Professeur, Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3.

 

À l’issue de la soutenance, un pot sera offert. Vous y êtes cordialement invités. Veuillez toutefois noter que celui-ci ne pourra pas avoir lieu sur place et se tiendra dans la salle 145B du bâtiment central de l’Université (13 rue Santeuil) situé à environ quinze minutes à pied de la Maison de la Recherche. Pour faciliter son organisation, veuillez m’informer assez rapidement de votre présence. (stephane_th@yahoo.fr).

 

Amicalement

 

Stéphane Thévenet

 

Annonce soutenance_S. Thévenet

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.