Mise en ligne de l’Atlas de Séoul, Valérie Gelézeau, Editions Autrement, 2011

Le Réseau des Etudes sur la Corée met en ligne sur son site internet l’Atlas de Séoul, édité par les Editions Autrement en 2011 avec le soutien de la Korea Foundation. Fruit d’un long travail de recherche effectué par Valérie Gelézeau, directrice d’études à l’EHESS, l’Atlas de Séoul reste à ce jour une référence importante pour les étudiants et enseignants dans le domaine des études coréennes et plus particulièrement de la géographie de la Corée. L’Atlas contient notamment une centaine de cartes et graphiques exécutés par Claire Levasseur et une quarantaine de photos originales de la photographe Cathy Rémy (Magazine Le Monde), mettant en perspective les matériaux recueillies sur la capitale de la Corée du Sud et son intégration dans la mondialisation à différentes échelles.

La mise en ligne de cet ouvrage par le RESCOR se concrétise aussi par l’ajout de nouvelles données : en effet, grâce au travail collaboratif entre Valérie Gelézeau et ses étudiants en géographie de la Corée, les cartes et graphiques vont progressivement être mis à jour et ajoutés à l’atlas dans une perspective comparative.

« Atlas de Séoul »
textes par Valérie Gelézeau, cartes et graphiques par Claire Levasseur ; photographies par Cathy Rémy.
Editions Autrement, collection « Atlas/Mégapoles », septembre 2011, 88 pages.

ISBN : 978-2746715387

Présentation de l’éditeur

Séoul, par bien des aspects, est un modèle d’avant-garde. Capitale d’un pays divisé, à la tête d’une région urbaine de plus de 20 millions d’habitants, cette mégapole occupe une place stratégique sur le plan géopolitique. Avant-poste de l’Occident face à la Chine, la Corée du Nord et la Russie, elle est également un foyer culturel qui rayonne dans tout l’Orient : cinéma, TV, musique, pop culture… Son paysage urbain est ici dessiné et parcouru au fil de plus de 100 cartes et photos en couleur. On y découvre les « megaplex », ces immenses ensembles résidentiels de plus de 3000 logements, les grands hôtels internationaux, hauts lieux de la sociabilité asiatique, les marchés, l’industrie de pointe, les communautés étrangères de plus en plus nombreuses, mais aussi la pauvreté et les bidonvilles.

La version numérique de l’Atlas de Séoul (Valérie Gelézeau, Claire Levasseur, Editions Autrement, 2011) est maintenant disponible au format PDF sur le site du Rescor :

Atlas de Séoul – Première partie

Atlas de Séoul – Deuxième partie

Atlas de Séoul – Troisième partie

Atlas de Séoul – Quatrième partie

Atlas de Séoul – Cinquième partie

Atlas de Séoul – Sixième partie

Atlas de Séoul – Septième partie

 

L’équipe du RESCOR vous souhaite une bonne lecture !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.