Réactualisation du Livre blanc des études coréennes en France – 2019

Issu d’un long travail d’enquête réalisé entièrement par l’équipe du Rescor, le Livre blanc des études coréennes en France 2018 a été publié il y a un an. Ce livre a pour objet la réalisation d’un état des lieux des institutions liées aux études coréennes en France, afin de mieux les faire connaître et permettre à chacun des acteurs de dialoguer et coopérer entre eux. Le Livre blanc répertorie ainsi des établissements au-delà du seul cercle universitaire. Il inclut également des bibliothèques et musées, des collèges et lycées, des associations, des maisons d’éditions, la librairie Le Phénix ainsi que le Centre Culturel Coréen de Paris. La première partie, composée de synthèses, vise à une mise en perspective transversale des données recueillies, lesquelles sont également éclairées par une série de cartes et graphiques.

Livre blanc des études coréennes en France 2019
Alain DELISSEN et Yannick BRUNETON (dir.)

Le Réseau des Études sur la Corée, novembre 2019, 196 pages

Le Rescor vous propose aujourd’hui une réactualisation des données pour l’année 2019, accomplie dans les mêmes conditions qu’en 2018, grâce à nos démarches auprès de chaque institution identifiée afin qu’elles répondent à nos différents questionnaires. La limite de l’exercice s’est, une nouvelle fois, posée : de nouveaux acteurs de la « scène coréanologique » en France ont fait leur apparition quand il n’a pas été possible, pour d’autres, de mettre à jour les données concernant leurs activités diverses. On notera l’introduction dans cette nouvelle version de neuf institutions, principalement des bibliothèques, collèges, lycées et maisons d’édition.

La version du Livre blanc des études coréennes en France 2019 (PDF) est disponible exclusivement en format numérique sur le site du Rescor.

L’équipe du RESCOR vous souhaite une bonne lecture !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.