Frédéric Ojardias, « Pourquoi la France refuse-t-elle d’établir des relations diplomatiques avec la Corée du Nord ? »

La France est avec l’Estonie l’un des deux pays membres de l’Union Européenne à ne pas avoir établi de relations diplomatiques avec la République Populaire Démocratique de Corée (RPDC), nom officiel de la Corée du Nord. 

Ce refus français – Pyongyang de son côté demande depuis des décennies des liens diplomatiques formels – constitue une incongruité historique : des années 60 aux années 90, la France s’est montrée beaucoup plus encline que ses alliés du bloc occidental à tisser des liens et à nouer des échanges avec la RPDC. En février 1981, lors d’une visite à Pyongyang, François Mitterrand – alors candidat à l’élection présidentielle – a même promis verbalement une reconnaissance diplomatique au dirigeant nord-coréen Kim Il Sung. 

Cette étrange exception revient aujourd’hui dans l’actualité, alors que les deux Corées opèrent un rapprochement spectaculaire depuis le début de l’année (trois sommets en six mois) et que le président sud-coréen Moon Jae-in demande explicitement à la communauté internationale de normaliser ses relations avec la RPDC. Lire la suite sur le site du GIS Asie / Réseau Asie & Pacifique.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.