Parution du Bulletin n°20 du Réseau des études sur la Corée, octobre 2018

La rentrée bat son plein et le Réseau a déjà connu un pic d’activités depuis l’été. Le rapport de mi-parcours avait été déposé fin juin et l’AKS a accepté de renouveler le projet pour une année. Nombre de nos membres ont consacré une grande partie de l’été à la compilation du Livre blanc ainsi qu’à la préparation de l’Atelier du RESCOR qui s’est tenu les 13 et 14 septembre à l’université Paris Diderot.

Comme lors de tous les ateliers précédents, l’ambiance fut chaleureuse et studieuse. Pendant les séances plénières, la prise de parole des personnalités invitées de nos tutelles et autres institutions françaises et sud-coréennes (AKS, Korea Foundation) a été remarquée. Les discours introductifs furent suivis par une conférence de Jeong Eun Jin sur la littérature coréenne. Après un déjeuner convivial au fil de la Seine, quatre tables rondes, organisées en parallèle, furent consacrées à des problématiques spécifiques : coopérations, formes d’enseignement, matériaux pédagogiques. Elles ont fait l’objet de comptes rendus succincts le deuxième jour, lors de la session de bilan qui fut suivie par le visionnage de courts-métrages sélectionnés par Alain Delissen. Les synthèses des deux tables rondes sur l’enseignement des études coréennes ont été mises en ligne sur le blog du Réseau (« enseignement du coréen dans le secondaire » et « enseignement de la culture coréenne vs promotion de la culture coréenne : au-delà du Hallyu »). Deux interviews réalisées sur le collège Les Bruyères de Courbevoie pour les besoins de l’Atelier ont aussi été rendues publiques sur le blog.

Le fait majeur de l’Atelier de cette année fut toutefois la publication du premier Livre blanc des études coréennes en France, dirigé par Alain Delissen et Yannick Bruneton. Cette compilation substantielle, fruit d’un travail colossal élaboré pendant toute une année de manière collaborative, présente des synthèses qui éclairent de nombreux descriptifs, tableaux, statistiques et cartes portant sur les divers lieux des études coréennes en France. Cet ouvrage s’adresse aux membres du Réseau mais aussi aux représentants de nos tutelles et toutes les autres personnes intéressées par le « moment » actuel, inédit, que nous vivons en études coréennes. Le RESCOR s’est aussi félicité de la publication d’un ouvrage collectif dirigé par Valérie Gelézeau qu’il a financé, paru dans la collection Kalp’i du Collège de France : Sŏrabŏl. Des capitales de la Corée.

Forts de l’élan insufflé par ces réalisations, les membres du Réseau ont repris leurs activités académiques. De nouveaux documents de travail ont été déposés sur le site, en particulier dans la partie des traductions. L’appel d’offre de bourses 2018- 2019 vient de paraître et de nombreux billets de retour de terrain sont attendus pour le site Web. Cette rentrée, qui fut également marquée au plan officiel par la visite d’État en France du président Moon Jae-in, annonce une nouvelle année académique prometteuse pour notre réseau !

Isabelle Sancho
Membre du Réseau des études sur la Corée

Chargée de recherches au CNRS

Télécharger le Bulletin n°20 du Réseau des études sur la Corée.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.