Alexandre GUILLEMOZ, La Chamane à l’éventail – Récit de vie d’une mudang coréenne

 

Alexandre GUILLEMOZ, La Chamane à l’éventail – Récit de vie d’une mudang coréenne, éditions Imago, 2010, 208 pages.

Présentation de l’éditeur :

Le chamanisme demeure aujourd’hui encore très vivant en Corée du Sud et, dans toutes les classes sociales, on a recours à ses pratiques pour des buts aussi divers qu’inaugurer un commerce, empêcher un divorce ou accompagner un défunt…

Au fil des ans, grâce à son expérience de terrain, l’ethnologue, Alexandre Guillemoz, a pu nouer un lien privilégié avec une mudang, une chamane, surnommée Puch’ae (« l’éventail »). Cette dernière, le considérant comme son « fils adoptif », entreprend de lui raconter sa vie, de façon tout à la fois drôle et touchante. Puch’ae retrace son enfance difficile à la campagne, ses fiançailles à l’âge de douze ans, les aléas de sa vie de couple, puis son apprentissage de chamane en pleine guerre civile. Elle décrit ses visions et ses relations avec les Esprits, explique ses rapports avec ses « invités », ses clients, établis lors du rituel, le kut, lorsqu’elle officie, munie de son éventail, de ses sonnailles, de son tambour et de ses couteaux.

Après ce récit de vie, Alexandre Guillemoz s’interroge sur l’incroyable liaison que cette vieille femme illettrée, mais subtile et intuitive, sut tisser avec lui, année après année, jusqu’à le convaincre d’organiser, sous sa direction, la première cérémonie chamanique en France. Entre deux cultures, cet ouvrage à deux voix nous offre ainsi l’histoire d’une étonnante et authentique rencontre.

 

Alexandre Guillemoz est l’un des rares spécialistes mondiaux du chamanisme coréen. Il a été chercheur au CNRS, puis directeur d’études à l’École des Hautes Études en Sciences sociales.

Avant-propos de l’ouvrage

Site des éditions Imago


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search