KIM Daeyeol, « Les ‘gens du milieu’ en quête d’une identité dans la société du Chosŏn au XIXe siècle »

« Les ‘gens du milieu’ (chungin) en quête d’une identité dans la société du Chosŏn au XIXe siècle »
par KIM Daeyeol

(professeur des universités à l’INaLCO)

Les chungin apparaissent comme une couche sociale d’appartenance dans la société du Chosŏn vers le XVIe siècle, à la suite de leur discrimination par les lettrés fonctionnaires « nobles ». Cette couche sociale est limitée dans son recrutement et sa promotion au sein de la bureaucratie. Parmi eux se trouvent les fonctionnaires aux postes techniques ou spécialisés. Leurs métiers deviennent ainsi quasi héréditaires. Ils jouissent pourtant de la même culture avec la classe supérieure. Cette contradiction est l’une des origines principales de leur sentiment de frustration. Au milieu du XIXe siècle, dans une nouvelle donne sociopolitique de la société coréenne, ils développent divers mouvements sociaux pour défendre leur intérêt commun et rétablir leur identité sociale.

Référence bibliographique
KIM Daeyeol, « Les ‘gens du milieu’ en quête d’une identité dans la société du Chosŏn au XIXe siècle », Extrême-Orient Extrême-Occident, 2017, N° 41, Statuts et Identités dans l’Asie pré-moderne (XVIIe – XIXe siècle), pp. 179-205.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.