Parution du Bulletin n°10 du Réseau des Études sur la Corée, avril 2016

Bulletin 10

Depuis l’an dernier, le Réseau des Études sur la Corée (RESCOR) participe activement, directement ou indirectement, aux événements organisés dans le cadre des années croisées France / Corée 2015-2016 (commémoration des 130 ans d’histoire de liens diplomatiques officiels entre la France et la Corée coïncidant avec le 70ème anniversaire de la Libération) du fait de l’implication de la plupart de ses membres dans l’organisation ou la participation à ces diverses et nombreuses manifestations. Pour ne parler que des plus récents événements, on peut mentionner les journées d’Urbanités coréennes organisées à la Cité de l’Architecture et du Patrimoine sous la direction de Valérie Gelézeau (EHESS) en partenariat avec le Seoul Institute ainsi que le colloque international et les deux expositions à l’université Paris Diderot préparés conjointement par l’université parisienne (Marie-Orange Rivé-Lasan, Kim Jin-Ok), l’université Kookmin et du Mémorial de l’Indépendance. Le public présent lors de ces événements révèle le haut niveau d’intérêt pour la Corée dans la société française.

Ces signes objectifs confortent le RESCOR dans l’importance de son activité, confirmation qu’il tire par ailleurs de la participation aux journées d’études internationales tenues à l’université de Turku (Finlande) qui réunissaient, en février, de nombreux responsables d’universités-pilotes dans les études coréennes, soutenues par le Korean Studies Promotion Service (KSPS) de l’Académie des Études coréennes (AKS). A cette occasion, dresser le bilan du RESCOR 1 a permis de mesurer l’originalité de la contribution du RESCOR à l’internationalisation des études sur la Corée, à une période ou certaines universités dans le monde renoncent à enseigner dans leur langue nationale dans l’espoir d’attirer une population estudiantine internationale. A une époque d’uniformisation linguistique et d’esprit de compétition exacerbée dans les milieux académiques, le RESCOR prône diversité et coopération. Enfin, il convient de rappeler que ces dernières semaines ont été l’occasion de mettre en place les premiers appels d’offre du RESCOR 2 pour les bourses destinées aux étudiants des établissements fondateurs (niveaux master, doctorat et post-doctorat), appel largement entendu au vu des nombreuses candidatures enregistrées. Le soutien aux jeunes générations de chercheurs s’inscrit dans les objectifs affichés du RESCOR 2 de favoriser l’émergence d’une nouvelle génération de spécialistes francophones en études coréennes. Nous adressons tous nos encouragements aux lauréats ! Je termine en vous rappelant que l’espace du blog de recherche du RESCOR est un formidable outil de communication mis à la disposition de toutes les personnes collaborant au Réseau. N’hésitez pas, par ce biais, à partager informations, réactions, commentaires aux manifestations en lien avec les études sur la Corée !

Yannick BRUNETON
Responsable du Réseau des Études sur la Corée

Vous pouvez lire et télécharger le Bulletin n°10 du Réseau des Études sur la Corée.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *