Séminaires EHESS 2015-2016 sur la Corée

Le monde coréen moderne : tempéraments historiens, modalités géographiques

  • Alain Delissen, directeur d’études à l’EHESS (TH) ( CCJ, CCJ-CRC ) Cet enseignant est référent pour cette UE

Vendredi de 10 h à 12 h (Maison de l’Asie 22 av du Président-Wilson 75116 Paris), du 06 novembre 2015 au 05 février 2016

Le travail des historiens coréens modernes ne s’offre pas uniment sous la forme standard, annotée et refroidie de l’article ou du traité académique. En témoignent les inflexions indignées d’un Sin Ch’aeho, père national fondateur de la discipline, en marge de la guerre russo-japonaise : leur traduction et leur interprétation posent des difficultés de ton et de genre autant que de langues et de notions.

Tout en mettant l’accent sur le premier XXe siècle à partir de matériaux variés, le séminaire s’attachera à parcourir et interroger l’histoire bouleversée du monde coréen, du XIXe au XXIe siècle. Il s’efforcera, par delà les catégories d’analyse usuelles – nation, colonialisme, modernité, etc. – d’en saisir les tempéraments : quel est le sens du passé « en mode charang (fierté) », « en mode kaldŭng (conflit) », « en mode kot’ong » (souffrance) » ou en mode chŭlgŏum (plaisir) ?

Et puisqu’une inquiétude perceptible sur l’espace de la coréanité traverse nombre de ces travaux historiques – place dans le monde ; invasion, annexion, exil, division – il s’agira aussi d’être attentif, à plusieurs échelles, aux modalités géographiques de la modernité coréenne. A la pluralité abstraite des lieux du discours sur la Corée, on ajoutera le déploiement d’une cartographie imaginaire et savante visant à explorer les lieux concrets, les territoires flexibles, les paysages sensibles d’un pays rêvé.

On prendra le train pour Pusan avec Ch’oe Namsŏn. Avec Ko Ŭn, on habitera un village du Chŏlla.

 

Nouvelles cultures urbaines en Corée

  • Valérie Gelézeau, maîtresse de conférences à l’EHESS (TH) ( CCJ, CCJ-CRC ) Cette enseignante est référente pour cette UE

Un jeudi par mois de 10 h à 12 h (Maison de l’Asie, 22 avenue du Président Wilson, 75116 Paris), de novembre 2015 à mai 2016. Dates fixées ultérieurement

Le séminaire de cette année est adossé à une manifestation scientifique qui, à l’occasion des années croisées France/Corée (2015-2016), propose une réflexion critique sur les nouvelles cultures urbaines de la République de Corée, pays qui compte plus de 85% de citadins et d’une dizaine de villes millionnaires. De mégapoles en mégalopole, de Séoul à Busan ou Gwangju, comment habite-t-on aujourd’hui les très grandes villes de la  péninsule ? Qui sont ces classes moyennes qui peuplent des grands ensembles d’appartement, différents en tous points des HLM français ? Comment les cultures digitales s’inscrivent-elles dans les modes de vie urbains ? Que nous dit de la société coréenne l’esthétique des villes, des corps qui les habitent aux monuments qui les structurent ? Des méga-centres commerciaux aux espaces marginaux des jardins potagers, quels sont les nouveaux lieux de sociabilité des citadins ?
On répondra à ces questions au cours d’un forum de rencontres scientifiques qui se tiendra à la CAPA les 8, 9, 15 et 16 avril 2016. La réflexion privilégiera  l’articulation entre formes et pratiques de la ville, et les cultures habitantes. Dans cette perspective, deux grands axes de problématique sont envisagés :

  1. La ville habitée – des projets aux pratiques
  2. La ville mise en scène – littérature, arts visuels, cinéma

Le séminaire se tiendra en amont, pendant et en aval de cette manifestation d’avril.
En amont (3 séances de 2 h les 17, 24 et 31 mars 2016) : discussion critique sur le programme scientifique, lectures, préparation des actions pendant les débats (micro-blogging scientifique, interventions, etc.).
Pendant les rencontres scientifiques : présence obligatoire à l’ensemble des conférences, tables rondes et débats en prévision de l’établissement de comptes rendus.
En aval : mise en valeur des comptes rendus sur les plateformes adaptées de communication scientifique.
En raison de la forme particulière du séminaire en 2015-2016, il est obligatoire pour les étudiants de prendre contact avec l’enseignante au préalable pour l’inscription et la diffusion des informations.

 

Histoire du fait colonial et impérial : enjeux, problématiques, expériences

Jeudi de 17 h à 19 h (salle des étudiants, IISMM, 96 bd Raspail 75006 Paris), du 5 novembre 2015 au 4 février 2016

Ce séminaire de spécialisation est conçu comme une introduction à l’histoire du fait colonial et impérial dans une perspective comparative et croisée : l’impérialisme et le colonialisme des périodes moderne et contemporaine, sur les cing continents et sous la houlette tant des Européens que des Japonais et des États-Uniens sont pris en compte. Afin de les familiariser avec les concepts, problématiques et débats majeurs du champ, les étudiants sont invités à lire chaque semaine deux articles ou chapitres d’ouvrage qu’il s’agit ensuite de discuter lors des séances.

 

Asies

Lundi de 9 h à 11 h (Maison de l’Asie, 22 av du Président-Wilson 75116 Paris), du 16 novembre 2015 au 13 juin 2016

Ce séminaire interdisciplinaire vise à présenter, par séquence de 6 h, aux étudiants de la mention huit thèmes de recherche des sciences sociales dans les trois grandes régions de l’Asie : le monde indien, l’Asie du Sud-est et l’Asie du Nord (Chine, Corée, Japon). Basé sur la lecture de textes fondateurs ou de travaux récents significatifs, il permet aux étudiants de s’initier aux méthodes de critique et de généralisation des sciences sociales en suivant leurs développements hors de leur contexte d’origine. Le séminaire est divisé en deux semestres 1er semestre du 16/11 au 15/2 ; deuxième semestre du 22/2 au 13 juin. Au second semestre il devient un enseignement conjoint EFEO-EHESS-EPHE, dont les quatre séquences seront assurées par les équipes pédagogiques des trois établissements.
La première séance de chaque séquence sera introduite par l’ATER responsable du séminaire ; la seconde, par un des enseignants de l’équipe pédagogique, et la dernière sera l’occasion pour les d’étudiants de présenter des exposés sur les textes étudiés. Compte tenu du renouvellement de ces thèmes d’une année sur l’autre, le séminaire est obligatoire en M1 puis en M2. Il est ouvert aux étudiants inscrits dans d’autres mentions.

 

Globalization and labor market outcomes in Japan and Korea : de-industrialization, job security, and wage inequalities

  • Sébastien Lechevalier, maître de conférences à l’EHESS (TH) ( CCJ, FFJ ) Cet enseignant est référent pour cette UE

Jeudi de 13 h 30 à 16 h 30 (ENS, Campus Paris-Jourdan, 48 bd Jourdan 75014 Paris), les 8, 15, 22 et 29 octobre, 3, 10 et 17 décembre 2015 et 14 janvier 2016

Deindustrialization is a major issue for all industrialized countries, in Europe and in America. This is also the case for Japan and Korea, two countries that have experienced an economic development based on the growth of manufacturing industries and that are particularly concerned by the rise of China in the international division of labor.

The aim of this seminar is to provide various tools of analysis (economic history, international economics, labor economics, industrial economics, innovation economics…) to study industrial dynamics in Japan and Korea, with a focus on public policies.

This year, at the occasion of the publication of a special issue of the Review of International Economics (151 (3)) that we have edited, three sessions will be dedicated to the international side of deindustrialization, in an attempt to connect the evolution of inequalities to industrial dynamics.

 

 

Industrial dynamics in Japan and Korea: firms’strategies and public policies

  • Sébastien Lechevalier, maître de conférences à l’EHESS (TH) ( PSE ) Cet enseignant est référent pour cette UE

http://www.parisschoolofeconomics.eu/fr/formations-et-vie-etudiante/masters/ppd-politiques-publiques-et-developpement/etre-etudiant-ppd-ressources-stages/

Ce séminaire est donné en anglais

Planning : http://www.parisschoolofeconomics.eu/fr/formations-et-vie-etudiante/masters/ppd-politiques-publiques-et-developpement/etre-etudiant-ppd-ressources-stages/

Deindustrialization is a major issue for all industrialized countries, in Europe and in America. This is also the case for Japan and Korea, two countries that have experienced an economic development based on the growth of manufacturing industries and that are particularly concerned by the rise of China in the international division of labor.

The aim of this seminar is to provide various tools of analysis (economic history, international economics, labor economics, industrial economics, innovation economics…) to study industrial dynamics in Japan and Korea, with a focus on public policies.

This year, at the occasion of the publication of a special issue of the « Review of International Economics » that we have edited, three sessions will be dedicated to the international side of deindustrialization, in an attempt to connect the evolution of inequalities to industrial dynamics.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *