On apprend le coréen, Centre d’Enseignement Intensif des Langues (CEIL) à Alger

13 février 2013
Par

On apprend le coréen, Centre d’Enseignement Intensif des Langues (CEIL) à Alger

 

Publié dans El Watan le 27 – 06 – 2012

 

Le Centre d’Enseignement Intensif des Langues (CEIL), de l’université d’Alger 2, dispense pour la première fois, depuis avril dernier, des cours de langue coréenne au grand bonheur des intéressés.

 

 Ils ne sont pas moins de 55 élèves à suivre des cours de coréen dispensés par le professeur Bohyn Kim. Il s’agit du premier cours officiel de la langue coréenne à Algerr, soutenu par le projet gouvernemental de la Corée, en l’occurrence, par le ministère de la Culture, du Sport et du Tourisme, et ce, selon la convention entre l’université d’Alger 2 et l’université Pai Chai, en Corée. Bohyn Kim est convaincue que les jeunes Algériens sont nombreux à s’intéresser à la culture et à la langue coréenne. «Ce cours, explique-t-elle, est ouvert à la demande croissante d’un fan-club de K-POP des Algériens. Si cette année, uniquement deux classes ont été constituées, il n’en demeure pas moins que le nombre de classe augmentera lors de la prochaine session, en septembre prochain.»

 

 Samedi dernier, lors de la clôture de cette première session des cours de coréen, les élèves ont eu droit à une présentation de l’histoire du temps moderne de la Corée, comparée à celle de l’Algérie, suivi de la projection d’un film coréen intitulé Frères de sang, réalisé, en 2004, par Kang Je-Gyu .

 

 Avec ce programme, les présents ont pu découvrir certaines similitudes entre l’histoire de la Corée et de l’Algérie, à travers la colonisation, la guerre entre le Sud et le Nord. Bohyn Kim explique qu’à travers le film sur la guerre de la Corée, «le 25 juin est le jour où a commencé cette guerre féroce, nous voulions montrer aux étudiants le passage que la Corée a connu jusqu’à aujourd’hui. Je leur ai donné une petite idée sur notre histoire. Ils sont jeunes, et l’avenir de l’Algérie est entre leurs mains. J’étudie personnellement la littérature algérienne au master chez nous, et la société algérienne, ses traditions et sa religion me passionnent depuis toujours, et j’aimerais échanger ces passions avec ces jeunes Algériens», conclut-elle d’un ton passionné.

 

Source : Djazairess

 


Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Mots clefs : , ,

Posté dans : Annonces, Enseignement

Laisser un commentaire

Cliquez sur l’image pour s’abonner à ce carnet

sabonner-à-ce-carnet1

Vous allez être redirigé vers le service d’abonnement du Cléo à OpenEdition. Cochez Hypotheses.org puis sélectionnez dans la liste Le réseau des études sur la Corée.

Présentation du carnet

Le carnet de recherche « Le Réseau des études sur la Corée» est le blog du programme de recherche « Paris Consortium, réseau francophone des ressources numériques des études coréennes » (2010-2015, Paris Diderot Paris 7, INALCO, EHESS) soutenu par l'Academy of Korean Studies (AKS) dans le cadre du programme "Core University Program for Korean Studies (CUPKS)". Par la diffusion d’informations scientifiques liées à ce programme, et en tant que lieu d’expression, d’échanges et de partage d’expériences, le carnet a pour vocation de mettre en réseau tous les acteurs scientifiques qui ont pour objet d’études la Corée ancienne et moderne, ainsi que les Corées contemporaines, dans le but de construire un réseau collaboratif ainsi qu’une base de données de ressources numériques en langue française (travaux de recherches, traduction, sources de références) mise en ligne sur le site web du Réseau des études sur la Corée. Contact : reseaucoree@gmail.com

Presentation

This notebook entitled « Le Réseau des études sur la Corée » (Korean Studies Network) is the blog of the research programme “Paris Consortium, Francophone Network of Digital Resources in Korean Studies (2010-2015)” which is sponsored by the Academy of Korean Studies (AKS) under the programme "Core University Program for Korean Studies (CUPKS)" in Seoul. It is affiliated with the university Paris Diderot, the National Institute for Oriental Languages and Civilizations (INALCO) and École Pratique des Hautes Études (EHESS). The blog aims at creating a collaborative network of scholars involved in the study of ancient and modern Korea, as well as the two Koreas, by serving as a forum to build a portal of digital resources in French in Korean studies (research and translation work, teaching resources) that will be available online on the website of « Le Réseau des études sur la Corée » (Korean Studies Network). Contact : reseaucoree@gmail.com

Carnets de recherche