Maurice COURANT, « Une amitié pour la Corée : Cher Monsieur Collin de Plancy »

Kalp’i  2

UNE AMITIÉ POUR LA CORÉE : 
« Cher Monsieur Collin de Plancy »
par Maurice COURANT
Préfaces d’Alain Delissen, de Kim Intaek et de Chung Chul Heon
Textes réunis et édités par Alain Delissen, No Mi-Sug, Lee Eunryoung et Lee Sang-Hyun

Collège de France, Institut d’études coréennes, collection « Kalp’i – Études coréennes »,
octobre 2017, 263 pages.

Présentation de l’ouvrage

Maurice Courant (1865-1935) est le premier coréanologue français, célèbre pour sa monumentale Bibliographie coréenne. Tableau littéraire de la Corée en 3 volumes (1894-1896) augmentés d’un supplément (1901). Elle recense 3821 ouvrages et demeure aujourd’hui encore un instrument de travail indispensable aux études coréennes. Fruit de sa collecte de livres anciens effectuée lors d’un séjour à Séoul de 1890 à 1892, où Courant œuvrait alors comme interprète-chancelier à la Légation de France auprès de Victor Collin de Plancy (1853-1922), premier consul de France en Corée, ce travail ― fruit aussi d’une longue amitié pour la Corée ― reçoit ici un éclairage nouveau au travers ce qui nous est parvenu de la correspondance échangée entre les deux hommes entre 1891 et 1921. Auteur de nombreux travaux fondateurs sur la Corée, mais aussi la Chine et le Japon, dans des domaines aussi divers que les relations internationales, l’histoire, la musique, la langue ou l’économie, Maurice Courant termina sa carrière comme professeur de chinois à l’Université de Lyon.

Cet ouvrage qui rassemble par ailleurs des travaux neufs ― ou devenus difficiles à trouver ― consacrés à Maurice Courant, a été réalisé par l’Institut d’études coréennes du Collège de France en collaboration avec deux instituts de l’Université nationale de Pusan : Institute for Humanities & Jeompiljae Institute.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *