Naeyoung RYU-PAGANINI, « L’oeuvre de YUN Duseo (1668-1715), peintre lettré coréen à l’époque pré-moderne », 13 octobre 2017

Soutenance de la thèse de doctorat de Naeyoung RYU-PAGANINI (université de Strasbourg) intitulée :

« L’oeuvre de YUN Duseo (1668-1715), peintre lettré coréen à l’époque pré-moderne »

le vendredi 13 octobre 2017 à 14h
à l’université de Strasbourg / Palais universitaire – salle 125

9 place de l’Université  67000 Strasbourg

Jury 
Mme ESCANDE Yolaine, Directrice de recherche, CNRS, EHESS
Mme LEGGERI-BAUER Estelle, Professeur de l’INALCO
M. BRUNETON Yannick, Professeur de l’Université Paris-Diderot (Paris VII)
M. CAMBON Pierre, Conservateur en chef, Musée national des arts asiatiques Guimet
M. MULLER Frank, Professeur émérite de l’Université de Strasbourg (directeur de thèse)
M. MAURUS Patrick, Professeur émérite de l’INALCO (co-directeur de thèse)

Résumé

L’œuvre de YUN Duseo (1668-1715), peintre lettré ayant vécu lors de la dernière monarchie coréenne, reflète la forte sinisation de la société de l’époque. Cette œuvre est un fruit de la civilisation du « monde chinois », et interroge les principes esthétiques et le statut de la peinture dérivés de la doctrine néo-confucéenne, doctrine elle-même ici associée à des doctrines souvent considérées comme opposées, le taoïsme et le bouddhisme.

YUN Duseo invente une peinture « pré-moderne » qui met en valeur de manière nouvelle des figures humaines, les portraits en particulier, et donne une nouvelle forme à des sujets courants de la peinture chinoise, les natures mortes ou les scènes de la vie quotidienne.

La peinture de YUN Duseo, influencée aussi bien par un mouvement de retour aux sources de la culture chinoise que par le contact avec la culture européenne, est étudiée principalement à travers le prisme du rapport entre peinture et écriture.

Mots-clés

YUN Duseo, peintre lettré, peinture « pré-moderne », rapport entre peinture et écriture, art de l’écriture, figure humaine, portrait, nature morte, scènes de la vie quotidienne, monarchie coréenne, sinisation, monde chinois, sources de la culture chinoise, contacts avec la culture européenne, néo-confucianisme, taoïsme, bouddhisme.

 

Pour en savoir plus, consultez le blog « Arts de la Corée ».


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *