Concert de la Troupe de musique folklorique du National Gugak Center de Corée, 8 novembre 2017

Concert de la Troupe de musique folklorique du National Gugak Center de Corée

Mercredi 8 novembre à 20h 30

au Musée Guimet Auditorium / 6 place d’Iéna 75116 Paris

Han Se-hyun, piri ⏐ Lee Ho-jin, taepyeongso ⏐ Won Wan-chul, daegeum ⏐ Kim Young-gil, ajaeng ⏐ Lee Jae-ha, geomungo ⏐ Kim Jung-rim, haegeum ⏐ Cho Young-bok, janggu ⏐ Yoo Ji-sook, chant minyo ⏐ Cho Jeong-hee, chant pansori


Le National Gugak Center (Centre national des arts traditionnels coréens du Spectacle) est un établissement public qui a été fondé en 1957, afin de perpétuer et promouvoir les musiques et danses traditionnelles de Corée. Héritier des anciens instituts royaux Eumseongseo, Daeakseo et Jangagwon, remontant respectivement aux royaumes de Silla (57 av. J.-C. – 935), de Goryeo (935-1392) et de Joseon (1392-1910), le National Gugak Center mène aujourd’hui des activités de création, de recherche et d’éducation. En parallèle, ses artistes se produisent régulièrement en Corée mais aussi à l’étranger où ils donnent de nombreux concerts. Cet établissement public est, dans son domaine, à la fois le plus important et le plus ancien du pays. Il regroupe actuellement quatre formations d’arts du spectacle : l’Orchestre de musique de cour, la Troupe de musique folklorique, la Troupe de danse et de théâtre et l’Orchestre de Gugak contemporain.

La Troupe de musique folklorique du National Gugak Center a vu le jour en 1979. Elle a pour mission de préserver et transmettre la musique populaire coréenne. La troupe présente des concerts et spectacles divers et variés, allant de la musique instrumentale (sanjo, samulnori…) jusqu’au chant (pansori, minyo…). Elle ne se cantonne pas aux genres existants et s’emploie à sortir des cadres pré-établis et à élargir l’horizon de la musique folklorique coréenne, en créant par exemple des pièces de théâtre musical ou des compositions accompagnant des rituels chamaniques. La troupe cherche ainsi à témoigner, sur les scènes coréennes et internationales, de la qualité exceptionnelle de la musique coréenne et de sa capacité d’établir des ponts entre le passé, le présent et l’avenir.

Programme
Minyo, chants populaires de la région de Gangwon (nord-est de la Corée)
− Musique instrumentale pratiquée par les lettrés des régions du Sud
Pansori, sorte d’opéra traditionnel à un seul acteur, très emblématique de la Corée et représentatif de l’âme coréenne
Sinawi, genre musical puisant ses racines dans la musique chamanique et laissant une large part à l’improvisation


Renseignements et réservations : auditorium@guimet.fr
Réservations en ligne : fnacspectacles.com

Page web de référence


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *