Jean-Baptiste JEANGÈNE VILMER, « Étudier la guerre », juin 2017

L’institut de recherche stratégique de l’École militaire (IRSEM) est un institut de recherche du ministère des Armées, dont la singularité est d’être à l’intersection des mondes de la Défense et de l’Université. Créé en 2010 par la fusion de quatre centres de recherches du ministère, il est composé d’une quarantaine de personnes, civiles et militaires. Sa mission principale est de renforcer la recherche française sur les questions de défense et de sécurité, pour faire émerger à terme des « études sur la guerre » (War Studies), qui pour l’instant ne sont pas un champ consolidé en France.
Les chercheurs se répartissent en cinq domaines : Questions régionales Nord (Europe, États-Unis, Russie et espace post-soviétique, Chine, Japon et péninsule coréenne), Questions régionales Sud (Afrique, Moyen-Orient, Golfe, sous-continent indien, Asie du Sud-Est et Pacifique), Armement et économie de défense (questions économiques, technologiques, énergétiques), Défense et société (sociologie de la violence, de la guerre et des forces armées) et Pensée stratégique (étude de la conduite des conflits armés aux niveaux stratégique, opératif et tactique). Ce découpage ne sert qu’à faciliter l’organisation interne et, dans les faits, beaucoup de sujets sont transversaux.
Sur l’Asie et le Pacifique, nous avons notamment Benoît de Tréglodé (directeur de recherche, spécialiste du Viêt Nam et des questions stratégiques en Asie du Sud-Est), Juliette Genevaz (chercheur Chine, spécialiste de l’Armée populaire de libération), Mélissa Levaillant (chercheur sous-continent indien, spécialiste de la politique étrangère indienne) et Marianne Péron-Doise (chercheur Asie du Nord, spécialiste de la Corée du Nord et de la sécurité maritime). Un nouveau statut de chercheur associé, qui sera mis en place dans les prochaines semaines, nous permettra de compléter ces compétences. Lire la suite sur le site du GIS Asie / Réseau Asie & Pacifique


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *